Le Musée de l’Éphémère

Une œuvre sociale de l’artiste Werner Moron – depuis 2008 et toujours en cours.

Il s’agit d’abord d’une attitude ouverte vis-à-vis du patrimoine naturel qui nous entoure et d’une nécessaire prise de conscience de préserver un environnement de qualité à l’échelle d’un site défini ou d’un quartier.

Dans son principe, le projet vise à encourager et à aider des habitants à participer au discours social dans l’espace public. Idéalement, les actes qui résultent de l’action ont pour objectifs de permettre aux citoyens de se parler, d’agir ensemble sur un territoire qu’ils choisissent et de rester sensibles aux vibrations d’une actualité.

Par le bais de l’expression artistique (sculptures, arts visuels et plastiques, musique, …) et de connaissances scientifiques (ornithologiques, botaniques, …), l’artiste et les personnes ressources associées vous proposent un voyage physique et mental qui permet à terme de participer à la valorisation d’un espace où l’homme vit davantage en harmonie avec la nature.

Werner Moron propose ainsi un dispositif de médiation – vecteur d’actions – à destination des populations locales afin que celles-ci créent et participent dans leur quotidien à installer un cadre de vie plus agréable. Ainsi, le public devient acteur et moteur du changement.

Chaque projet définit son identité spécifique et produit des résultats différents.
Une expérience à voir et à vivre.

Sites expérimentaux :  le quartier du Thier à Liège.

Actuellement au Préhistomuseum de Ramioul

WEB500A

 

 

.